Histoire, personnages et patrimoine
Le pruneau confit
L’'une des meilleures méthodes de conservation des fruits consiste à les confire dans du sucre. En effet, l’orange, la cerise, le melon sont les fruits confits les plus connus. Mais c’'est dans la région de Apt que l'on retrouve le plus souvent ces recettes.
 
Or à Saint-Léonard, les pâtissiers avaient pour habitude de confire des fraises et surtout des pruneaux.   Cette prune est l’emblème botanique de la ville de par son nom : « Pruneau de Saint-Léonard ». Cette vieille variété se développe dans la région de Saint-Léonard et se propage par rejet. C’est un arbuste facile à vivre car il pousse tout seul. Ses fruits sont mûrs vers la fin de l’été et permettent de réaliser confitures, tartes ou eau de vie.
 
Pour confire les fruits, il faut les cueillir juste avant maturité et les plonger dans des bains successifs de sucre. Ensuite, ils se conservent à température ambiante et à l’air libre. Pour garantir la qualité de ces fruits, la Confrérie des Compagnons du Massepain assure le suivi et la promotion de ce produit rare et raffiné.
Envoyer l'article à un ami
Retour